bannière

TRANSPHOBIE


Voici quelques preuves, si besoin est, que la transphobie tue!, même indirectement.
Par manque de temps, je ne mets plus à jour cette rubrique. Je la laisse en ligne pour l'Histoire.

Le T-DOR (Trans’ Day Of Remember).
Chaque 20 novembre, c'est le jour contre la transphobie en mémoire des trans’ assassinés dans le monde, y compris en France. Des informations se trouvent sur le site des associations qui ont prévu quelques chose de particulier pour cette occasion.
Plus d'info en anglais sur le site Remembering our dead (n'existe plus): http://www.rememberingourdead.org, voir aussi liste des personnes trans’ tuéEs.

Denise Martin en prison pour hommes!, (2005).
Au Royaume-Uni, une transexuelle risque la prison... pour hommes. Par ailleurs, qui peut nous garantir qu’elle pourra poursuivre son traitement hormonal? Le pire étant la réalité du viol dans les prisons... L'information n'est plus disponible sur le site de Tétu.

Condamnation de l'agresseur d'une transsexuelle, (2005).
Au Royaume-Uni, un jeune homme de 17 ans qui avait attaqué une transsexuelle et sa famille à Cardiff a été reconnu coupable de coups et blessures aggravés. L'information n'est plus disponible sur le site de Tétu.

La transphobie aux USA, (2005).
D'après le rapport d'Amnesty International 2005.

Deux Japonais découpent le pénis d'un travesti, (2005).
Cambodge: deux japonais ont sectionné le pénis d'un travesti qu'ils avaient pris pour une femme avec laquelle ils souhaitaient avoir une relation sexuelle.

L'action 2004 du GAT pour le T-DOR, (2004).
France: pour le T-DOR, le GAT appellait à un rassemblement, le 20 novembre 2004 à 13 heures, devant le forum des images à Paris (forum des halles). Voici le communiqué de l'AFP avec 3 photos.

Vidéo du zap de Patricia Mercader, (2004).
Le titre de son intervention à la Cité des sciences: L'illusion transsexuelle. Un montage vidéo d'une minute trente sur cette action sur le site du GAT.

Kian se suicide, suite au refus d'asile qu'il a demandé à la Suède, (2004).
Le zap de l'ambassade de Suède organisé par Act Up-Paris et le GAT n'est plus disponible sur le site d'Act Up-Paris.

David Reimer met fin à ses jours, (2004).
USA: mieux connu sous le nom de John/Joan, le cas princeps de John Money, sur l'expérience de la réassignation génitale des enfants intersexes avant 24 mois.

Un cas historique dramatique, (1952).
Ou comment la psychiatrie traitait les trans' dans les années 40-60 en France. A cette époque, l'homosexualité et le travestisme étaient des perversions sexuelles. Jusque qu'à la fin des années 70, la transidentité était considérée comme délirante au sens psychiatrique du terme, et elle relevait d'une schizophrénie ou d'une autre psychose délirante chronique. Sur le site Histoire de la psychiatrie.

Mis en ligne le 18/07/2004. Mis à jour le 26/09/2020.


début de page

retour assassinats

retour transphobies

retour T-DOR